• 265393 visits
  • 303 articles
  • 2581 hearts
  • 885 comments

[Générique de fin] 19/12/2013

Play the video



 
L'ÉTÉ N'EST PAS LOIN de Superbus,
final de l'album SUNSET (2012 Polydor).


Textes présents sur ce blog (dans l'ordre)

Adrien Balboa, Michel Mallory, Billy Roberts, Mylène Farmer, Klaus Meine, Mick Jagger, Jean-Louis Aubert, Maurice Lindet, Gilles Thibaut, Johnny Hallyday, Jimi Hendrix, Gaëtan Roussel, Alain Bashung,
Olivier Cadiot, Gérard Manset, Jean Fauque, Antéchrista, Eths, Claude Moine, Matthieu Chedid,
Hocine Merabet, George Harrison, Marilyn Manson, Nicola Sirkis, Michel Berger, Ralph Benet,
Michael Jackson, Jennifer Ayache, Jim Morrison, Robbie Krieger, Miossec, Olivier Gérard, Claude Ely, Richard Penniman, Albert Collins, Jon Bon Jovi, Richie Sambora, Max Martin, David Bowie, Renaud,
Pauley Perrette, Tom Polce, Philippe Labro, Micky Jones, Michel Polnareff, Pierre Delanoë, Lady Gaga,
Brian Johnson, Angus - Malcolm Young, Bon Scott & Frankie Miller.


Au cas où...

FACEBOOK & TWITTER


Toujours joignable par ce mail

abalboa-237@hotmail.com


Par le passé

PERVERS LAND (2007-2009 BLOGG & 2009-2010 BLOGG)
VOYAGE AU PAYS DES VIVANTS (2009 BLOGG)
SUR LA ROUTE 666 (2009 SKYROCK)
UN SINGE EN HIVER (2010-2011 SKYROCK)


BLOG 237
(2012-2013 SKYROCK)

▌█│║║│▌│█ █║║║║║ ▌

© Adrien Balboa

Article CCXXXVII : Tu avais raison à propos des indiens 19/12/2013

 
 
 
J'ai bâti des montagnes. Ne me demandez plus rien aujourd'hui.
Au début je voulais écrire cet ultime article pour ce BLOG 237 et en général (tel que c'est parti...) dans la même pièce où tout avait vraiment commencé vers la fin août 2007 (1), mais même si je le faisais tout ne serait plus comme avant : cette chambre d'adolescent a radicalement changé et même le matériel sur lequel je mettais mes textes avant de les publier sur le Net, mon éternel terrain de jeu préféré, a changé, évolué, comme tant de choses depuis...
Depuis ce moment j'ai vu de nouvelles choses arriver (autant de bonnes que de catastrophiques), des modes défiler aussi rapidement que l'on doit opérer de nos jours, en somme ce que nous impose ce système malade et certainement en fin de vie (ce qui ne serait pas un mal pour certains points). Depuis notre monde a donc eu un nouveau visage et s'est dégradé, même moi j'ai changé (vous avez pu le deviner au fil du temps, au fil des lignes et des articles). Au moins je peux me vanter d'avoir eu une vie d'artiste. Je peux également sourire en voyant combien vous avez été à lire mes frissons toutes ces années, et à témoigner vos avis et parfois votre affection à travers des commentaires ou des mails.
Je m'en vais avec seulement deux regrets, ce qui n'est pas mal en plus de six ans de temps. Ils datent tous deux de cette année d'ailleurs. Il y a tout d'abord le fait que le forum RESTER DANDY (2) ait été un sacré bide, ait connu une indifférence totale, ce qui a valu sa fermeture au bout de seulement quelques jours, le 11 mai, mais aussi de ne pas avoir posté la chanson MISS MAGGIE de Renaud (3) - un titre qui avait fait polémique lors de sa sortie - le jour où on a appris le décès de Margaret Thatcher. Ça devait être au mois d'avril, je crois.
Quand on dira que je suis le plus fou des auteurs, je serai fier de moi. Peut-être qu'un jour, ou une nuit, je déciderai de poursuivre « mon ½uvre » sur le Net (si je puis dire). Si c'est le cas, vous savez où me trouver (4). En attendant je reprends ma moto pour foncer au crépuscule, sans m'arrêter en plein milieu du désert (5), cette fois.
Dormez en paix, chers lecteurs, la fin du monde n'a pas été pour le 21 décembre 2012. Sur ce terrain-là, nous ne craignons plus rien.






______

1 = Blog PERVERS LAND (2007-2009 & 2009-2010 BLOGG.ORG).

2 = LA FIN AU SIXIÈME JOUR (2013).

3 = Ouverture de l'album MISTRAL GAGNANT (1985 Virgin Records).

4 = http://www.facebook.com/adrien.balboa & https://twitter.com/AdrienBalboa

5 = Lire l'article LAST YEAR.

Photo : Adrien Balboa (2013).

Article CCXXXVI : Lis bien ces mots 17/12/2013

 
 
 
J'ai une tumeur
Plus grosse qu'un poing
J'ai une douleur
Pire qu'un venin
C'est la couleur
De mes matins
Toi mon âme-s½ur
Qui est au loin
Lis bien ces mots
Ils sont sans suite
Lis bien ces mots
Toi qui me quitte
C'est ma ballade
Qui te vaut bien
C'est ma ballade
Moi le vaut rien
En souvenir
De notre histoire
Qui vient d'mourir
Par ton départ
Brûler le cuir
Et ton miroir
Pour me venger
De c'que t'as fait...
 
J'ai une tumeur
Plus grosse qu'un poing
J'ai une douleur
Pire qu'un venin
C'est la couleur
De mes matins
Toi mon âme-s½ur
Qui est au loin
Lis bien ces mots
Ils sont sans suite
Lis bien ces mots
Ils sont sans suite...
 
Paroles : Adrien Balboa.
 
 
 
 
 

______
 
Paroles : Adrien Balboa (mai 2013).

Article CCXXXV : Earth song 16/12/2013

Play the video




What about sunrise
What about rain
What about all the things
That you said we were to gain...
What about killing fields
Is there a time
What about all the things
That you said was yours and mine...
Did you ever stop to notice
All the blood we've shed before
Did you ever stop to notice
The crying Earth the weeping shores?

Aaaaaaaaah
Oooooooooh
Aaaaaaaaah
Oooooooooh

What have we done to the world
Look what we've done
What about all the peace
That you pledge your only son...
What about flowering fields
Is there a time
What about all the dreams
That you said was yours and mine...
Did you ever stop to notice
All the children dead from war
Did you ever stop to notice
The crying Earth the weeping shores

Aaaaaaaaah
Oooooooooh
Aaaaaaaaah
Oooooooooh

I used to dream
I used to glance beyond the stars
Now I don't know where we are
Although I know we've drifted far

Aaaaaaaaah
Oooooooooh
Aaaaaaaaah
Oooooooooh
Aaaaaaaaah
Oooooooooh
Aaaaaaaaah
Oooooooooh

Hey, what about yesterday
(What about us)
What about the seas
(What about us)
The heavens are falling down
(What about us)
I can't even breathe
(What about us)
What about apathy
(What about us)
I need you
(What about us)
What about nature's worth
(Ooo, ooo)
It's our planet's womb
(What about us)
What about animals
(What about it)
We've turned kingdoms to dust
(What about us)
What about elephants
(What about us)
Have we lost their trust
(What about us)
What about crying whales
(What about us)
We're ravaging the seas
(What about us)
What about forest trails
(Ooo, ooo)
Burnt despite our pleas
(What about us)
What about the holy land
(What about it)
Torn apart by creed
(What about us)
What about the common man
(What about us)
Can't we set him free
(What about us)
What about children dying
(What about us)
Can't you hear them cry
(What about us)
Where did we go wrong
(Ooo, ooo)
Someone tell me why
(What about us)
What about babies
(What about it)
What about the days
(What about us)
What about all their joy
(What about us)
What about the man
(What about us)
What about the crying man
(What about us)
What about Abraham
(What about us)
What about death again
(Ooo, ooo)
Do we give a damn

Aaaaaaaaah
Oooooooooh

Paroles et musique : Michael Jackson.






______

EARTH SONG de Michael Jackson, extrait du double album HISTORY (1995 Epic Records).

Article CCXXXIV : It’s a long way home 15/12/2013

Play the video




The night is closing down
On every street in town
And I look for your face
As I leave every place
Wish you were still around

I sing them one last song
Somehow it sounds all wrong
'cause you're not there with me
In the harmony
Where you useb to be

Oh, it's a long way home
It's a long way home
In the night alone
When your songs are all gone
And your life runs on
It's a long way home
It's a long way home

I'll ask you how you've been
When we meet again
And all the wilderness
Between that time and this
Will vanish as we kiss

Oh, it's a long way home
It's a long way home
In the night alone
When your songs are all gone
And your life runs on
It's a long way home
It's a long way home

You are the only one
Who can feel all the miles
I've gone on my way back home

Oh, it's a long way home
It's a long way home
In the night alone
When your songs are all gone
And your life runs on
It's a long way home
It's a long way home...

Paroles : Frankie Miller.
Musique : Will Jennings.






______
 
IT'S A LONG WAY HOME de Johnny Hallyday, final de l'album ROUGH TOWN (1994 Philips).

Article CCXXXIII : The desolation of Smaug 14/12/2013





Voici le dernier article cinéma de ce blog et très certainement en général. Au moins je suis content que ce soit pour celui-ci. Vous serez pourquoi un peu plus bas.
Un an presque jour pour jour après le premier volet, LE HOBBIT : UN VOYAGE INNATENDU (1) qui a rapporté plus d'un milliard de dollars de recettes au box-office mondial, sa suite tant attendue et bien entendu en partie adaptée du roman devenu culte de Tolkien (2), nommée LA DÉSOLATION DE SMAUG (3), est enfin dans nos cinémas pour cette fin d'année depuis trois jours.
Le film commence juste après l'affrontement avec Azog et l'intervention des Aigles. Bilbon, Gandalf et la bande de nains poursuivent leur chemin vers la cité naine d'Erebor pour en déloger le dragon Smaug. Leur route les amène à passer par le val d'Anduin, la forêt noire et la ville d'Esgaroth, où ils connaissent de nouvelles péripéties...
Les 45 premières minutes du VOYAGE INNATENDU étaient intenables, avec des moments inutiles, mais c'était avant qu'elles ne laissent la place à un long complètement dément et à des plans merveilleux. Ici, LA DÉSOLATION DE SMAUG ne connaît pas cette faiblesse éphémère, poursuit la qualité du premier volet tout en montant encore plus haut dans la réussite. Le résultat est fort, épique et époustouflant. La qualité de l'image est magnifique et la musique est sublime. On explore ici des contrées inconnues, Peter Jackson, visiblement au mieux de sa forme, semble heureux d'avoir insufflé du sang neuf à son entreprise (ce qui se sent vraiment) et la fin met considérablement en haleine. Certains en seront très semblablement frustrés, mais le spectacle vaut vraiment le coup d'½il. Quant à Smaug, le monstre tant redouté, jamais un dragon n'aura été aussi impressionnant et aussi charismatique dans l'histoire du cinéma.
Malgré une durée toujours aussi longue de presque trois heures, Peter Jackson nous embarque une nouvelle fois dans son histoire sans que l'on fasse attention, à tel point qu'au générique final de cette DÉSOLATION DE SMAUG, nous en demandons encore. Le succès serait aussi ou plus important que le VOYAGE INNATENDU que je ne serai pas étonné (et d'ailleurs, ce serait mérité, vu que cette suite surpasse largement le précédent).
La fin de cette longue et merveilleuse aventure (4) se déroulera en France dès le mercredi 17 décembre 2014, chers lecteurs.
 
 
 
 
 
 
______
 
1 = THE HOBBIT : AN UNEXPECTED JOURNEY, écrit et réalisé par Peter Jackson, avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Andy Serkis, Graham McTavish, Aidan Turner, Ken Stott, Christopher Lee, Cate Blanchett, Elijah Wood, écrit également par Philippa Boyens, Frances Walsh et Guillermo Del Toro d'après le roman LE HOBBIT ou BILBO LE HOBBIT (THE HOBBIT, OR THERE AND BACK AGAIN) de J. R. R. Tolkien datant de 1937 (2012 New Line Cinema / MGM / 3 Foot 7 / WingNut Films).
 
2 = LE HOBBIT ou BILBO LE HOBBIT (THE HOBBIT, OR THERE AND BACK AGAIN) de J. R. R. Tolkien (1937).
 
3 = THE HOBBIT : THE DESOLATION OF SMAUG, écrit et réalisé par Peter Jackson, avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Evangeline Lilly, Graham McTavish, Aidan Turner, Ken Stott, Cate Blanchett, Orlando Bloom, Ian Holm, Lee Pace, avec la voix (dans la version originale) de Benedict Cumberbatch, écrit également par Philippa Boyens, Frances Walsh et Guillermo Del Toro d'après le roman LE HOBBIT ou BILBO LE HOBBIT (THE HOBBIT, OR THERE AND BACK AGAIN) de J. R. R. Tolkien datant de 1937 (2012 New Line Cinema / MGM / 3 Foot 7 / WingNut Films).
 
4 = LE HOBBIT : HISTOIRE D'UN ALLER ET RETOUR (THE HOBBIT : THERE AND BACK AGAIN), écrit et réalisé par Peter Jackson, avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Graham McTavish, Aidan Turner, Ken Stott, Lee Pace, Orlando Bloom, Christopher Lee, Cate Blanchett, Elijah Wood, avec la voix (dans la version originale) de Benedict Cumberbatch, écrit également par Philippa Boyens, Frances Walsh et Guillermo Del Toro d'après le roman LE HOBBIT ou BILBO LE HOBBIT (THE HOBBIT, OR THERE AND BACK AGAIN) de J. R. R. Tolkien datant de 1937 (2013 New Line Cinema / MGM / 3 Foot 7 / WingNut Films).

Article CCXXXII : C’est une belle journée 13/12/2013

Play the video

 
 
 
Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C'est un homme qui dort...
À moitié pleine est l'amphore
C'est à moitié vide
Qu'on la voit sans effort
Voir la vie, son côté pile
Oh philosophie
Dis-moi des élégies
Le bonheur
Lui me fait peur
D'avoir tant d'envies
Moi j'ai un souffle à c½ur
Aussi
 
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s'achève
Donne l'envie d'aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l'éternité
À dents pleines
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l'envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Mais je vais me coucher
M'faire la belle
 
Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C'est un homme qui dort...
À moitié pleine est l'amphore
C'est à moitié vide
Que je la vois encore
Tout est dit puisqu'en amour
Si c'est du lourd
Si le c½ur léger
Des élégies toujours
Les plaisirs, les longs, les courts
Vois-tu mon amour
Moi, j'ai le souffle court
Vois-tu
 
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s'achève
Donne l'envie d'aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l'éternité
À dents pleines
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l'envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Mais je vais me coucher
M'faire la belle
 
Belle
La vie est belle
Comme une aile
Qu'on ne doit froisser
Belle
La vie est belle
Et je vais là
Belle
La vie est belle
Mais la mienne
Un monde emporté
Elle, j'entre en elle
Et mortelle, va...
 
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s'achève
Donne l'envie d'aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l'éternité
À dents pleines
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l'envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Mais je vais me coucher
M'faire la belle
 
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s'achève
Donne l'envie d'aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l'éternité
À dents pleines
C'est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l'envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Là je vais me coucher
M'faire la belle
 
Paroles : Mylène Farmer.
Musique : Laurent Boutonnat.
 
 
 
 
 
 
______
 
C'EST UNE BELLE JOURNÉE de Mylène Farmer, extrait du best of LES MOTS (2001 Polydor).

Article CCXXXI : « Et tu verras je suis une fille, on ressemblera à des filles, et tu verras, on aimera, on ressemblera à des rois, et je ferai et je pourrai, mais faire tout ce que tu aimeras » 12/12/2013

Play the video
 
 
Je crois que tu as fait ce choix
Et ce sera moi qui vais te montrer
Ce que j'ai appris et t'initier à ce que je sais
Si tu me demandes de tout t'apprendre
Tu peux avoir confiance en moi toi aussi
 
Je serai là pour réussir ce que tu désires
Regarde-moi
Si tu me demandes de t'apprendre ma langue
 
Et tu verras que tout va bien se passer
Que tout ça n'est pas si compliqué
Et je serai aussi douce qu'une fille
Moi aussi
 
Et tu verras je suis une fille
On ressemblera à des filles
Et tu verras, on aimera
On ressemblera à des rois
Et je ferai et je pourrai
Mais faire tout ce que tu aimeras
Padapapadapa padapapadapa
Padapapadapa Padapapadapa
Et toi aussi comme dans la vie
Tous les deux jusqu'à la fin des nuits
Et tu verras combien de fois combien de fois
On recommencera et tu pourras et tu feras
Faire de moi tout ce que tu voudras
 
Paroles : Nicola Sirkis.
Musique : Stephen Sirkis et Jean-Pierre Pilot.
 
 
 
 
 
______
 
STEF II d'Indochine, extrait de l'album DANCETARIA (1999 Sony).

Article CCXXX : Whole lotta Rosie 11/12/2013

Play the video




Wanna tell you story
About woman I know
When it comes to lovin'
She steals the show
She ain't exactly pretty
Ain't exactly small
Fourt'two thirt'ninefiftysix
You could say she's got it all
 
Never had a woman
Never had a woman like you
Doin' all the things
Doin' all the things you do
Ain't no fairy story
Ain't no skin and bones
But you give it all you got
Weighin' in at nineteen stone
You're a whole lotta woman
A whole lotta woman
Whole lotta Rosie
Whole lotta Rosie
Whole lotta Rosie
And you're a whole lotta woman
 
Honey you can do it
Do it to me all night long
Only one who turn me
Only one who turn me on
All through the night time
Right around the clock
To my surprise
Rosie never stops
She was a whole lotta woman
Whole lotta woman
Whole lotta Rosie
Whole lotta Rosie
Whole lotta Rosie
A whole lotta woman
 
Whole lotta woman
Whole lotta woman
Whole lotta Rosie
Whole lotta Rosie
You're a whole lotta Rosie
A whole lotta woman
 
Whole lotta Rosie
Whole lotta woman
 
Paroles et musique : Angus et Malcolm Young puis Bon Scott.
 
 
 
 
 
 
______
 
WHOLE LOTTA ROSIE d'AC/DC, final de l'album LET THERE BE ROCK (1977 Atlantic).